Simon NJAMI

Simon NJAMI

Retour

Art et mondialisation

Simon Njami est un écrivain et un commissaire d’exposition, essayiste et critique d’art.

Il a cofondé la Revue Noire, magazine consacré à l’art africain contemporain et extra-occidental, et fut professeur invité à l’Université de Californie à San Diego (UCSD).

Il est l’auteur de plusieurs romans, et de deux biographies : l’une de l’écrivain noir américain James Baldwin et l’autre de Léopold Sédar Senghor. Il a écrit plusieurs nouvelles, des scénarios pour le cinéma et des films documentaires.

Après avoir créé le Festival Ethnicolor en 1987, il a conçu de nombreuses expositions et fut l’un des premiers à présenter sur des scènes internationales les œuvres d’artistes africains contemporains. Il fut le directeur artistique des Rencontres de Bamako, la Biennale Africaine de la Photographie, de 2001 à 2007. Il a également conçu « Africa Remix », présentée à Düsseldorf (Museum Kunst Palast), Londres (Hayward Gallery), Paris (Centre Pompidou), Tokyo (Mori Museum), Stockholm (Moderna Museet) et Johannesburg (Johannesburg Art Gallery), de 2004 à 2007. Il fut le co-commissaire du premier Pavillon africain à la 52e Biennale de Venise. Il a participé à l’élaboration de la première foire africaine d’art contemporain, qui s’est tenue à Johannesburg en 2008, et fut également le directeur des Triennales de Luanda et de Douala2 (2010), et le directeur artistique de Picha3 (Biennale de Lubumbashi – 2010), entre autres expositions et manifestations internationales.